affiche - Le Monde après nous
2
Le monde après nous

Remarquablement interprété par Aurélien Gabrielli et Louise Chevillotte, ce premier long métrage met en scène un fils de cafetiers monté à Paris pour devenir écrivain, après la signature d’un premier contrat avec une maison d’édition. Et à travers lui, Louda Ben Salah- Cazanas dresse le portrait de cette partie – de plus en plus importante – de la jeunesse gangrénée la précarité qui transforme les rêves dorés en réalité rude.

Thierry Chèze
GALERIE
3
Murina

Murina, premier long-métrage d’une réalisatrice croate formée à l’Université de Columbia à New York où elle réside, a obtenu la Caméra d’or lors du dernier Festival de Cannes. Le public français y verra sûrement une sorte de remake de L’Effrontée de Claude Miller, ce qui suffirait presque à son bonheur. Julija est ado à la moue boudeuse qui vit avec ses parents sur une île rocheuse gorgée de soleil.

Thomas Baurez
GALERIE
1
Les Sans-dents

Auteur de BD reconnu (et fait Officier des Arts et des lettres en 2014) et déjà réalisateur de trois longs métrages (Les Petits ruisseaux, Ni à vendre, ni à louer et Du goudron et des plumes), Pascal Rabaté signe ici la chronique d’une communauté ayant fui toute vie civilisée pour s’installer dans une décharge où elle vit de mini- larcins sur laquelle enquête la police locale. Avec un parti pris : se passer de mots et des musiques pour que les dialogues ne passent que par des sons ou les expressions corporelles.

Thierry Chèze
GALERIE
3
I Comete

L’ombre de Rozier, Rohmer ou Kechiche plane sur ce premier long de Pascal Tagnati qui explore la vie d’un petit village corse, au cœur d’un été. Co- écrit avec une partie de ses habitants, mêlant comédiens professionnels et amateurs, I comete réussit le parfait équilibre entre grande maîtrise formelle – il est construit comme une succession de saynètes, toutes en plans fixes – et ce sentiment de liberté infinie de ce qui s’exprime dans ce cadre rigoureux.

Thierry Chèze
Ana Girardot dans OGRE de Arnaud Malherbe
3
Ogre

Tout comme La Nuée -produit dans le même moule du producteur Manuel Chiche et The Jokers- Ogre veut écorcher le genre jusqu’à l’os (bon, pardon) afin, peut-être, de dénicher une singularité plus qu’une pureté. Après les sauterelles cannibales de 2021, Ogre nous fait suivre une jeune institutrice et son fils partis trouver refuge dans un bled paumé où semble rôder une créature monstrueuse.

Sylvestre Picard
GALERIE
2
L'Enfant

Ce premier long métrage, librement inspiré par L’Enfant trouvé d’Heinrich von Kleist, nous entraîne dans le Lisbonne du milieu du 16ème siècle avec au cœur de son récit un orphelin adopté par un couple d’aristocrates franco- portugais et à la croisée des chemins, alors qu’il s’apprête à rentrer dans l’âge adulte. Et ce tant dans ses relations amoureuses (il doit se marier avec une jeune femme mais en aime une autre) que dans son rapport à ses parents ou sa relation d’amitié plus que mouvementée qu’il vit un ami de ces derniers.

Thierry Chèze
GALERIE
2
Qui à part nous

On attendait avec impatience le nouveau Jonás Trueba, l’auteur du magnifique Eva en août. Excitation dopée par l’ambition de son nouveau projet, un documentaire où il a suivi pendant cinq ans le passage à l’âge adulte d’une bande d’ados madrilènes. Mais en dépit de belles fulgurances, la déception se révèle à la hauteur de l’attente.

Thierry Chèze
4 Et j'aime à la fureur

En 2022, C’est arrivé près de chez vous fête ses trente ans ! Trente années qui auront vu Benoît Poelvoorde devenir une star, Rémy Belvaux se suicider à 39 ans et André Bonzel tenter de monter des projets sans qu’aucun n’aboutisse. Jusqu’à ce documentaire pas comme les autres où il a décidé se retourner sur sa vie, réelle ou fantasmée. Et de la raconter, en l’accompagnant en voix- off.

Thierry Chèze
Fumseck est la star du poster officiel des Animaux Fantastiques 3
2
Les Animaux Fantastiques 3: Les Secrets de Dumbledore

C’était le film de tous les dangers : quatre années se sont écoulées depuis Les Crimes de Grindewald . Quatre ans et toute une série de déraillements. D’abord, la franchise n’a jamais réussi à décoller ni à inventer un monde ou des personnages aussi séduisants que ceux de la série Harry Potter. Ensuite, les propos polémiques de J.K. Rowling ont créé un schisme au sein du fandom.

Pierre Lunn
GALERIE
2
Max et Emmy: Mission Pâques

A chaque période de vacances son dessin animé à destination des plus petits : devinez quand se déroule Max et Emmy : mission Pâques, venu d’Allemagne ? Il n’y a rien à gagner tellement c’est facile, mais sachez quand même que cette courte aventure animée (1h15) montre des jeunes lapins de Pâques protégeant leurs œufs d’une bande de vilains voleurs renards alliée avec un infect lapin renégat. C’est mignon, inoffensif, animé plutôt joliment… Que dire d’autre ?

Sylvestre Picard
GALERIE
3
Allons enfants

De Lourdes à Rocco Siffredi en passant par une création de Benjamin Millepied à l’Opéra, Thierry Demaizière et Alban Teurlai ont le goût de l’éclectisme. Mais en plongeant cette fois- ci au cœur d’un lycée qui ambitionne d’intégrer des élèves de quartiers populaires et briser la spirale du déclassement grâce à la danse hip- hop, le duo continue non sans superbe à tisser ce qui constitue le lien unissant tous leurs documentaires, aussi disparates semblent- ils. Le rapport au corps.

Thierry Chèze
Le dernier piano - affiche
3
Le Dernier piano

C’est une de ces histoires vraies que peu de scénaristes auraient osé imaginer. Ou comment un pianiste syrien sélectionné pour une audition à Vienne va voir ce moment de basculement potentiel d’une vie bousculée par la guerre dans son pays et la haine de toute forme d’art chez les soldats de l’Etat Islamique qui, en détruisant son piano, le contraigne à un voyage incertain pour en retrouver des pièces et le réparer.

Thierry Chèze
Affiche Sous l'aile des anges
3
Sous l'aile des anges

Huit ans après sa présentation à Sundance, débarque cette expérience sensorielle proposée par A.J. Edwards: raconter l'enfance de Lincoln par des sensations plus que par des mots et deviner comment elle a fondé l'homme et la figure politique historique qu'il est devenu. L’ombre de Malick (dont Edwards fut le monteur) plane sur ce premier long dans cette manière de donner à voir et écouter la nature - humaine comme terrestre- avec des yeux et des oreilles différentes. Comme si on réapprenait à entendre un rire d'enfant, le torrent d'une rivière ou un arbre fracassé à coup de hache.

Thierry Chèze
GALERIE
2
Apples

Cate Blanchett figure au générique de ce premier long-métrage en tant que productrice exécutive. Mieux, l’actrice subjuguée par ce drame dystopique découvert à la Mostra de Venise en 2020 a décidé d’accompagner le grec Christos Nikou, 38 ans, dans ses prochains mouvements (un film avec Carey Mulligan). Apples, c’est l’histoire d’une crise d’amnésie qui secoue Athènes où plusieurs habitant(e)s se retrouvent subitement sans mémoire. L’un d’entre eux accepte de se soumettre à un programme de reconstruction de personnalité et ainsi se fabriquer une nouvelle histoire.

Thomas Baurez
GALERIE
4
A Chiara

L’art de la rupture et du changement de ton et de rythme est au cœur de cet A Chiara qui, après Mediterranea et A Chiara, le triptyque consacré par Jonas Carpignano à la petite ville calabraise de Gioia Taura. A Chiara s’ouvre en effet par une longue scène de fête familiale autour d’un anniversaire. Ca rit, ça crie, ça chante, ça danse. Dans le style caractéristique du cinéaste italien, abolissant les murs entre fiction et documentaire. Puis soudain, le silence se fait. Comme un KO debout où le monde extérieur semble ne plus exister.

Thierry Chèze
GALERIE
3
Face à la mer

On a découvert Manal Issa en 2016 dans Peur de rien de Danielle Arbid où elle campait une jeune Libanaise débarquant à Paris pour tenter d’y trouver une liberté qu’elle n’avait jamais pu trouver dans son pays et de s’y intégrer par sa force de caractère que rien ne semblait pouvoir altérer. Dans Face à la mer, le premier long métrage d’Ely Dagher, son personnage vit exactement le voyage inverse. Installée en France depuis des années, elle revient vivre dans son pays natal et tente de se reconnecter avec cette ville de Beyrouth qu’elle peine à reconnaître.

Thierry Chèze
GALERIE
3
Et il y eut un matin

C’est en 2007 qu’on a découvert Eran Kolirin avec La Visite de la fanfare, merveilleuse fable humaniste qui rêvait d’une coexistence pacifique entre Juif et Arabes. Quinze ans plus tard, rien n’a vraiment évolué sur ce terrain- là. Bien au contraire. Mais après deux longs passés sous les radars, Et il y eut un matin marque le retour en forme du cinéaste. L’histoire d’un Arabe israélien installé avec sa famille à Jérusalem qui, pour un mariage, revient dans le village arabe où il a grandi.

Thierry Chèze
Vortex (2022)
4
Vortex

Admirateur du Amour de Michael Haneke, Gaspar Noé lui avait déjà emprunté son titre – pour Love, en 2015. Il en reprend aujourd’hui le principe (l’étude, à la fois clinique et poétique, des souffrances endurées par deux octogénaires à l’approche de la mort), en le délocalisant sur la rive droite. Le XXème arrondissement parisien, celui des intellos précaires et des crackheads, remplace les beaux quartiers.

Frédéric Foubert
La revanche des Crevettes Pailletées - affiche
3
La Revanche des Crevettes pailletées

Après un premier film un peu foutraque mais franchement rigolo lorgnant vers un Grand Bain gay, les Crevettes pailletées reviennent en bousculant leur propre formule. Pas question pour les réalisateurs Cédric Le Gallo et Maxime Govare de bêtement s’auto-remaker : La Revanche des Crevettes pailletées met à la poubelle à peu près tout ce qui a fait le succès du premier (la piscine, la compétition…) pour se focaliser sur le groupe, et rien que le groupe.

François Léger
GALERIE
2
Toute une nuit sans savoir

Couronné de l’Oeil d’Or 2021 – sacrant le meilleur documentaire présenté toutes compétitions confondues lors du festival de Cannes – Toute une nuit sans savoir, dont le récit se déroule en Inde, s’impose comme un geste cinématographique indéniablement ambitieux mêlant les lettres écrites – et lues en voix off – par une étudiante en cinéma à l’amoureux dont elle est séparée et des images d’archives retrouvées dans un placard de l'Institut du cinéma et de la télévision d'Inde, racontant les manifestations anti- castes d’une partie de la jeunesse indienne et plus largement leur combat

Thierry Chèze
GALERIE
2
A l'ombre des filles

Etienne Comar aime la musique. Cinq ans après Django, elle se retrouve au cœur de son deuxième long dans lequel un chanteur lyrique renommé en pleine crise personnelle accepte d’animer un atelier de chant dans un centre de détention pour femmes. Et si le cinéaste a su réunir un beau casting (Alex Lutz, Agnès Jaoui et Hafsia Herzi en tête), son film pâtit de la comparaison impossible à éluder avec le récent Un Triomphe où Kad Merad incarnait un acteur en galère qui allait donner des cours de théâtre en prison.

Thierry Chèze
3 Allons enfants

De Lourdes à Rocco Siffredi en passant par une création de Benjamin Millepied à l’Opéra, Thierry Demaizière et Alban Teurlai ont le goût de l’éclectisme. Mais en plongeant cette fois- ci au cœur d’un lycée qui ambitionne d’intégrer des élèves de quartiers populaires et briser la spirale du déclassement grâce à la danse hip- hop, le duo continue non sans superbe à tisser ce qui constitue le lien unissant tous leurs documentaires, aussi disparates semblent- ils. Le rapport au corps.

Thierry Chèze
3 Allons enfants

De Lourdes à Rocco Siffredi en passant par une création de Benjamin Millepied à l’Opéra, Thierry Demaizière et Alban Teurlai ont le goût de l’éclectisme. Mais en plongeant cette fois- ci au cœur d’un lycée qui ambitionne d’intégrer des élèves de quartiers populaires et briser la spirale du déclassement grâce à la danse hip- hop, le duo continue non sans superbe à tisser ce qui constitue le lien unissant tous leurs documentaires, aussi disparates semblent- ils. Le rapport au corps.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
O Fim do Mundo

Le film débute par un baptême et se termine par un enterrement. Les accords lancinants d’un orgue d’église accompagnent les deux cérémonies. Ils reviennent cycliquement tout au long du récit dans un mélange de solennité et de torpeur, de sacré et de désespoir. « Les gars, vous sentez cette odeur d’ordures qui plane dans l’air ? » se demande Spira, 18 ans dont huit passés en maison de correction. Le voilà de retour au quartier de Reboleira, un bidonville lisboète où les perspectives ne dépassent les montagnes de détritus.

Thomas Baurez
GALERIE
1
La nuit aux amants

Il est à une semaine de se marier quand il la croise, un soir, au bord de l’eau. Ce qui commence comme de la drague va donner lieu à une nuit ensemble, une seule, pleine de désir et de questionnements sur la tragédie de l’amour. Voilà à peu de choses près tout ce qui agitera La Nuit aux amants pendant 1 h 30. Un pensum qui se prend très au sérieux et ambitionne de détricoter le sentiment amoureux, mais qui sonne désespérément creux.

François Léger
AFFICHE
2
Libertad

Découvert à la Semaine de la critique, ce premier long met en scène Nora, une Espagnole de 15 ans qui voit débouler dans sa vie paisible, le temps d’un été, Libertad, une Colombienne de son âge dont le tempérament aventureux provoque son basculement accéléré vers l’âge adulte.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
Employé/ Patron

Un jeune patron agricole uruguayen (Nahuel Perez Biscayart, excellent), débordé entre son boulot et son bébé à la santé fragile, engage un ado de 18 ans, tout juste papa lui aussi, qui a besoin d’argent pour subvenir à sa famille. Leur faible différence d’âge permet un rapprochement immédiat dans un deal où chacun y trouve son compte, jusqu’à ce qu’un accident tragique ne vienne tout renverser. Le film social sur les rapports de classe se mue alors en thriller avec un employé qui, par son statut de victime, possède un outil de contre- pouvoir contre son boss.

Thierry Chèze
Inexorable - affiche
3
Inexorable

Le point de départ d’Inexorable se situe quelque part entre Théorème et La Main sur le berceau : le quotidien d’un romancier en panne d’inspiration, de son épouse et de leur petite fille, est perturbé par l’arrivée d’une jeune femme, Gloria, dans leur immense demeure des Ardennes… Même si on devine très vite comment tout ça va finir (mal), la longue mise en place du nouveau Fabrice du Welz est idéale de tension et d’ironie chabroliennes.

Frédéric Foubert
AFFICHE
4
Contes du hasard et autres fantaisies

Une jeune femme qui découvre que sa meilleure amie vient d’entamer une liaison, sans le savoir, de son ex. Une jeune mère qui reprend ses études et tombe sous le charme d’un professeur- auteur à succès qui, en repoussant ses avances, provoque en elle une infinie douleur. Une méprise qui permet à deux femmes de se réconcilier avec un être perdu.

Thierry Chèze
Abuela affiche française
3
Abuela

Un top model madrilène revient chez elle pour s’occuper de sa grand-mère malade, et… C’est à peu près tout. Bon, il y a un petit twist fantastique, mais rien de réellement méchant ni bouleversant. En fait, ce n’est pas l’enjeu d’Abuela, qui évacue vite quelques thématiques contemporaines qui auraient pu être un peu reloues (l’héroïne superficielle qui sniffe de la coke dans des fêtes interlopes parisiennes, ce genre de trucs).

Sylvestre Picard