GALERIE
Warner Bros. France / Malpaso Productions / Warner Bros.

Pour son nouveau long-métrage, le cinéaste va s’attaquer aux attentats meurtriers qui se sont déroulés lors des Jeux olympiques d’Atlanta en 1996.

Après son film sur l’attaque déjouée du Thalys, Le 15h17 pour Paris, Clint Eastwood adapte avec The Ballad of Richard Jewell un autre pan de l’histoire du terrorisme moderne : les attentats perpétrés aux Jeux olympiques d’été à Atlanta en 1996 faisant 2 morts et une centaine de blessés. Selon SlashFilm, voilà maintenant cinq ans que le projet était en développement chez 20th Century Fox avant le rachat de la firme par la Walt Disney Company. C’est désormais du côté de Warner Bros que le projet va entrer en production.

The Ballad of Richard Jewell raconte l’histoire vraie d’un garde de sécurité découvrant une bombe artisanale lors des J.O. de 1996 à Atlanta. D’abord érigé en héros de la nation, celui-ci va ensuite être suspecté d’être le poseur de l’engin explosif. En 2015, Clint Eastwood avait déjà approché le projet, il était notamment en concurrence avec Paul Greengrass (Jason Bourne). Au départ, Leonardo DiCaprio et Jonah Hill, duo de choc fort du succès du Loup de Wall-Street, étaient pressentis pour incarner les rôles principaux.

Histoire américaine, grandeur et décadence d’un héros patriote, manipulation géopolitique… Un tiercé gagnant dans la lignée d’American Sniper, l’un des films les plus controversés et ambigus de Clint Eastwood derrière la caméra.


A lire aussi sur Première