Date de sortie 29 septembre 2021
Durée 89 mn
Réalisé par Régis Sauder
Scénariste(s) Régis Sauder
Distributeur Shellac
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Autre
Couleur Couleur

Synopsis

Depuis l’Axe majeur à Cergy, on domine toute l’Île-de-France. Annie Ernaux y a écrit l’essentiel de son oeuvre peuplée des récits de ceux qu’elle observe et de son histoire intime. Comme elle, beaucoup de gens qui vivent là arrivent d’ailleurs, s’y mélangent, y trouvent une place. Leurs histoires se croisent et s’incarnent dans la Ville nouvelle qui fête ses cinquante ans.

Offres VOD de J'ai aimé vivre là

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de J'ai aimé vivre là

Critiques de J'ai aimé vivre là

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Annie Ernaux inspire décidément les cinéastes. Quelques semaines après l’adaptation de Passion simple par Danielle Arbid, des extraits de Journal du dehors, La Vie extérieure et Les Années sont lus en off (par elle- même et les différents personnages de ce docu) constituent le fil rouge de ce film de Régis Sauder. Quatre ans après le remarquable Retour à Forbach où sa caméra explorait sa ville de naissance, il la pose cette fois- ci sa caméra à Cergy. L’une de ces villes nouvelles imaginée dans les années 70 comme une utopie urbanistique en avance sur son époque avec son parti pris de privilégier les piétons sur la voiture et la verdure aux grands ensembles. Sauder raconte son histoire en mêlant avec maestria les mots d’Ernaux (qui y vit) et ceux de ses habitants de toute génération. Le résultat, tout en délicatesse, mélancolie mais inscrit dans la réalité d’aujourd’hui est un régal.

Dernières News sur J'ai aimé vivre là

Régis Sauder : "Je revendique le côté politique de J’ai aimé vivre là"

Le réalisateur de Retour à Forbach signe un documentaire passionnant sur la ville nouvelle de Cergy, en étroite collaboration avec l’écrivaine Annie Ernaux. Rencontre.