DR

Le dernier Pixar détrône Justice League pendant que les films à Oscars commencent leur bataille en coulisses. (Source : Le Film français)

Le Pixar nouveau est là : Coco rapporte 49 millions de dollars pour le week-end de sa sortie, mais Disney a choisi de profiter du week-end de Thanksgiving et de sortir le film dès mercredi aux USA. Sur cinq jours, Coco rapporte donc 71,1 millions, soit le quatrième meilleur week-end de Thanksgiving derrière trois autres Disney (Toy Story 2, Vaiana et La Reine des neiges constituent le top 3). Un beau score, mais qui n'est pas à la hauteur des succès vertigineux du studio (Le Monde de Dory détient toujours le record du plus gros démarrage pour un film d'animation aux USA avec 135 millions). Dans le reste du monde, Coco a déjà rapporté 82,2 millions et s'annonce comme un succès assuré.

Justice League se retrouve donc en deuxième position, une semaine après sa sortie : le dernier film de superhéros DC/Warner rapporte 40,7 millions de dollars rapportés en trois jours (et 59,7 millions sur cinq jours). Pour l'instant, le film n'a rapporté que 171,5 millions de dollars aux Etats-Unis, encore bien en-deça des quatre autres films du DC Extended Universe. Man of Steel finissait sa carrière à 291 millions sur le sol américain, et Wonder Woman 412,5 millions. Dans le reste du monde, Justice League a toutefois dépassé la barre des 300 millions (309,8 millions, précisément).

Suite à son bon démarrage de la semaine dernière, Wonder -avec Julia Roberts et Owen Wilson en parents d'un petit Jacob Tremblay- continue de faire des merveilles (pardon). 22,3 millions de dollars rapportés ce week-end, pour un total de 69,4 millions (et un budget estimé à 20 petits millions). Il ne manque plus que quelques Oscars pour faire bonne mesure : on en reparle en 2018 ?

Thor : Ragnarok est toujours dans le top 5, quatre semaines après sa sortie. Le voilà qui récolte 16,7 millions, pour un total américain de 277,4 millions ; c'est ainsi le dixième plus gros hit du Marvel Cinematic Universe devant Captain America : Le Soldat de l'hiver et derrière Iron Man 2.

Very Bad Dads 2 profite à fond de l'effet Thanksgiving et enregistre une baisse de seulement 8% par rapport à la semaine dernière. La suite de Very Bad Dads (vous l'avez deviné) avec Mark Wahlberg et Will Ferrell rejoints par leurs papas Mel Gibson et John Lithgow rapporte 13,2 millions pour un total de 72,6 millions. C'est à peine plus que le budget du film (chiffré à 70 millions), et bien loin du succès du premier qui finissait sa carrière à 150,3 millions en 2015.

Enfin, signalons l'excellent démarrage de Call Me by Your Name en sortie limitée chez Sony Classics : le film de Luca Guadagnino sur l'histoire d'amour entre Timothée Chalamet et Armie Hammer rapporte 404 874 dollars dans 4 salles, soit plus de 100 000 dollars par copie. En comparaison, Les Heures sombres (Universal) avec Gary Oldman en Churchill rapporte 176 000 dollars dans quatre salles, soit 44 000 dollars par copie. Tant que nous sommes dans les limited releases calibrées pour les Oscars, l'excellent 3 Billboards : Les Panneaux de la vengeance (Fox Searchlight) avec Frances McDormand, Woody Harrelson et Sam Rockwell, signé Martin McDonagh (Bons baisers de Bruges) est distribué dans plus de 500 salles supplémentaires en troisième semaine et rapporte 4,4 millions de dollars (7000 dollars par salle, l'équivalent de Wonder). La course aux trophées, Oscars et Golden Globes, a bel et bien commencé, même si l'actualité hollywoodienne tourne tout entière autour de l'affaire Weinstein.

Source : Le Film français

Box-office américain du 24 au 26 novembre 2017 :
1) Coco
2) Justice League
3) Wonder
4) Thor : Ragnarok
5) Very Bad Dads 2

A lire aussi sur Première