Affiche L'oubli que nous serons
2
L'Oubli que nous serons

Fernando Trueba (Belle époque) porte à l'écran son livre de chevet, le portrait - écrit par son fils comme une lettre d'amour - du docteur Héctor Abad Gomez. Un père de famille adoré de ses six enfants et un héros du quotidien colombien, médecin humaniste et engagé qui, faisant fi des menaces pesant sur lui dans la ville de Medellín, gangrénée par la violence des politiques et des narco-trafiquants dans les années 70 et 80, n'a jamais faibli dans sa lutte contre la misère.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
200 mètres

200 mètres, c'est la distance qui sépare Mustafa et sa femme, installée avec leurs trois enfants de l'autre côté de ce mur construit par Israël à partir de 2002. Et quand il doit s'y rendre, il faut montrer patte blanche et passer par le filtre des checkpoints. Un parcours du combattant qui relève de la mission impossible en absence des papiers requis. Soit précisément ce que Mustafa va devoir vivre ce matin où, apprenant que son fils a eu un accident, il découvre que sa carte d'identité périmée ne lui permet pas de le rejoindre.

Thierry Chèze
Affiche Nobody
3
Nobody

Hutch Mansell est un monsieur tout-le-monde de la classe moyenne, perdu dans le triptyque métro-boulot-dodo. Sa famille le voit comme un loser mais une tentative de cambriolage va le faire vriller et réveiller en lui des instincts très violents, ainsi que des compétences létales insoupçonnées… Ça ressemble à John Wick ? Normal : Nobody est écrit par Derek Kolstad (scénariste de la trilogie) et est produit par David Leitch (co-réalisateur du premier volet).

François Léger
Affiche SUZANNA ANDLER
1
Suzanna Andler

Ce n’est pas vraiment étonnant de voir Benoît Jacquot adapter la pièce éponyme de Marguerite Duras : tout, dans son cinéma, l’amenait à la froideur durassienne, à cet assèchement de la sentimentalité par le verbe. Dans Suzanna Andler, huis clos étouffant dans une maison de bord de mer, il est en effet beaucoup question d’amour et de ses corollaires, la jalousie et le mensonge.

Christophe Narbonne
Affiche_Les Séminaristes
3
Les Séminaristes

Un noir et blanc sublime aux contrastes savamment travaillés, une mise en scène au cordeau dominée par des plans fixes. Les Séminaristes s’impose d’abord comme une merveille formelle. Mais ici forme et fond ne font qu’un pour traduire le sentiment d’oppression vécue dans la Tchécoslovaquie des années 80 par deux jeunes séminaristes en lutte contre le régime communiste qui musèle l’Eglise et punit violemment toute résistance. Nulle place ici pour les scènes chocs. Tout est suggestion.

Thierry Chèze
Villa Caprice
1
Villa Caprice

Un très puissant industriel français, accusé de trafic d’influence, se résout à engager un ténor du barreau capricieux (pardon) pour assurer sa défense. Les deux hommes vont préparer le procès dans une somptueuse villa du Sud.

Sylvestre Picard
Affiche Mère et fille
2
Mère et fille

Jasna a fui la Croatie pour trouver en Allemagne un bonheur impossible chez elle. Le premier long de Jure Pavlovic s’intéresse au retour de cette quadra désormais mariée et mère de deux enfants dans son pays natal pour venir au chevet de sa mère malade et acariâtre. La remontée à la surface de blessures trop longtemps tues afin de solder une fois pour toutes des comptes anciens ne fait très vite guère de doute. Ce déroulé paresseux de moments attendus est le point faible d’un film bien plus intéressant par sa mise en scène et son parti pris de suivre le récit en se concentrant sur Jasna.

Thierry Chèze
Petite maman (2021)
4
Petite maman

Alors qu’elle vient de perdre sa grand- mère, Nelly, une petite fille de 8 ans, part avec ses parents vider avec ses parents la demeure de cette mamie qui fut de fait la maison d’enfance de sa mère qui y avait construit une cabane devenue son refuge. Et c’est là qu’elle rencontre Marion une petite fille de son âge. Entre elles, le coup de foudre amical est immédiat comme si elle se reconnaissait. D’ailleurs, explique Nelly, elles se connaissent. « Je suis ta fille » lance t’elle à Marion, pas plus étonnée que cela, qui lui répond simplement. « Alors, tu viens du futur ? ».

Thierry Chèze
Affiche Mission Paradis
2
Mission Paradis

Remake du film belge Hasta la Vista, Mission Paradis met en scène trois hommes que le handicap réunit dans un road-movie à la fois grave et délirant. Leur voyage initiatique vers une maison close au Québec permet d’aborder la solitude amoureuse et le sentiment d’exclusion des handicapés. Touchant, mais aussi drôle - et même musical, grâce aux raps de Grant Rosenmeyer-, ce film contribue à lever le voile d’indifférence du public sur le handicap. On regrettera pourtant que le ton soit parfois un peu sage et les personnages trop monolithiques.

Sophie Benamon
Affiche Billie Holiday, une affaire d'état
3
Billie Holiday, Une affaire d'Etat

Certes Frances Mc Dormand n'a pas volé son Oscar pour Nomadland et nul ne criera à l'injustice de l'avoir vu récompensée pour la troisième fois. Mais quel dommage que les votants soient passés à côté d'Andra Day ! Une apparition dans tous les sens du terme tant sa composition pour son premier grand rôle sur grand écran va au- delà du sans faute. Andra Day ne joue pas Billie Holiday. Elle est Billie Holiday sans pour autant jamais totalement disparaître derrière elle.

Thierry Chèze
Hospitalité affiche
3
Hospitalité

Tourné en 2011 et resté inédit dans les salles françaises, ce long métrage du réalisateur d’Harmonium nous entraîne au cœur de Tokyo, dans une imprimerie familiale dont le quotidien paisible va se trouver bouleversé par l’arrivée d’un vieil ami de la famille, accueilli à bras ouvert avant de se montrer de plus en plus envahissant.

Thierry Chèze
Affiche Paris Stalingrad
3
Paris Stalingrad

« Que voulez-vous de nous ? Nous ne sommes pas des terroristes ! » Cette phrase lancée par un migrant aux forces de l’ordre chargés de les dégager lui et ses camarades des abris d’infortune où ils se sont installés pour passer leurs courtes nuits et leurs jours sans fin résonne fort dans une époque où tant de politiques ciblent l’étranger comme le danger. Avec Paris Stalingrad, Hind Meddeb et Thim Naccache sont partis à la rencontre de ces exilés, confrontés à la dure réalité de cette ville lumière dont ils rêvaient comme d’un eldorado.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
Balloon

Peu après son Jinpa, un conte tibétain, qui mêlait brillamment western, fantastique et comédie noire, Perna Tseden est de retour avec une chronique sociétale où un couple de bergers tibétains décide, pour suivre la politique de l’enfant unique imposé par Pékin, d’utiliser des préservatifs, geste tabou dans leur communauté. Peinant à garder ce secret, la femme va surtout, et malgré tout, tomber enceinte. Alors qu’elle veut avorter, son mari va s’y opposer car le Lama lui a assuré que l’enfant à naître sera la réincarnation de son père.

Thierry Chèze
Promising Young Woman
3
Promising young woman

Pour venger son amie qui s'est suicidée après avoir été violée, Cassie fait semblant de picoler dans des bars pour se faire draguer et ramener chez des mecs, et les confronter à leur comportement de prédateurs et de violeurs. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? Les amateurs de rape and revenge gore et violent en seront pour leurs frais : la promo de Promising Young Woman a beau promettre une chasse ouverte au mec relou, le propos d'Emerald Fennell est plus subtil.

Sylvestre Picard
AFFICHE
3
Vers la bataille

On peut voir ce Vers la bataille, comme un survival. C’est le trop rare et pourtant convaincant, Malik Zidi qui joue les « victimes » d’une nature et d’une époque hostiles. 1860, dans les montagnes mexicaines l’armée française mène une guerre coloniale qui s’enlise. Louis (Zidi), un photographe décide de rejoindre le gros des troupes pour témoigner des combats mais se perd en route.

Thomas Baurez
AFFICHE
2
Il mio corpo

Il y a deux films en un dans ce docu situé au cœur de la Sicile. Le premier suit un pré- ado dans une famille peinant à joindre les deux bouts, ce qui le force à passer ses journées à ramasser de la ferraille que son père va marchander contre une poignée d’euros. Le second s’intéresse à un jeune Nigérien venu dans cette Europe imaginée comme un paradis et qui découvre la violence de l’exil et de la survie par tous les expédients possibles. Pris séparément, ces deux récits sont passionnants.

Thierry Chèze
AFFICHE
3
Si le vent tombe

Bienvenue au Karabakh. C’est par ce panneau que commence ce film qui évoque instantanément un album de Tintin. Les férus de géopolitique savent néanmoins que le Haut- Karabakh n’est pas une contrée imaginaire mais une république autoproclamée du Caucase, disputée par l’Azerbaïdjan et l’Arménie. C’est là qu’atterrit Alain (Grégoire Colin), qui vient réaliser un audit sur un aéroport dont la réouverture espérée fait croire en un futur meilleur pour les habitants.

Christophe Narbonne
Sons of Philadelphia affiche
3
Sons of Philadelphia

Deuxième long-métrage de l’écrivain-scénariste Jérémy Guez, Sons of Philadelphia est sa première production américaine. C’est par ailleurs l’adaptation d’un des meilleurs romans de Pete Dexter, Un amour fraternel qui transposait les codes de la tragédie grecque chez les mafieux de Philadelphie. On retrouve à l'écran toute l’atmosphère poisseuse et violente de l’écrivain américain. Tout son désespoir aussi. Quand on sort les flingues ici, ce n’est pas beau ; c’est sale, vif et surprenant.

Gael Golhen
Affiche à la recherche de l'excellence
2
A la recherche de l'excellence

Gabe Polsky nous avait enthousiasmés avec Red Army, son précédent documentaire sur l’invincible équipe soviétique de hockey sur glace. Creusant un peu plus les thématiques liées au sport (dépassement de soi, sens du collectif…), il signe avec A la recherche de l’excellence un film très convenu qu’on aurait volontiers regardé sur la chaîne ESPN, un paquet de chips et un verre de bière à la main. Polsky y met en vedette trois génies du sport : le roi Pelé, le footballeur américain Jerry Rice et le hockeyeur sur glace Wayne Gretzky.

Christophe Narbonne
Affiche L'Arbre (Drvo)
3
L'Arbre

Le Portugais André Gil Mata a été l’élève de Béla Tarr en école de cinéma. Son premier long prouve qu’il en est aussi le digne héritier. Un vieil homme, dans une ville assiégée, collecte les bouteilles de ses voisins qu’il ramènera remplies d’eau potable. Un enfant tente d’échapper aux rafles des soldats nazis. Une forêt dans laquelle ils vont se croiser. Voici les trois temps d’un récit tout entier contenu dans ces trois phrases et qui ne se donne pas facilement. Il exige attention et patience dans son entame pour s’y glisser.

Thierry Chèze
Affiiche Détective Conan
3
Detective Conan- The Scarlet Bullett

Durant près de deux heures, Détective Conan : The Scarlet Bullet ne cherche jamais à dissimuler sa nature télévisuelle avec son intro façon générique rappelant en accéléré les prémisses de la série (un détective lycéen génial, s'est fait rapetisser dans le corps d'un gamin de 7 ans à cause d'une drogue, résout toujours des enquêtes en essayant de cacher sa vraie identité).

Sylvestre Picard
The Father affiche
4
The Father

Le Père restera une oeuvre à part dans la carrière de Florian Zeller. Celle des premières fois. Premier Molière de la meilleure pièce en 2014. Première réalisation d'un long métrage. Et premier Oscar, celui de la meilleure adaptation, suivi par celui du meilleur acteur. Oui, pour Zeller, Le Père fut un game changer à répétition. Et l'excellente rumeur qui précédait The Father depuis le festival de Sundance 2020 ne mentait pas.

Thierry Chèze
Affiche LES BOUCHETROUS
2
Les Bouchetrous

Les Flummels sont de drôles de créatures, des sortes de rongeurs avec un trou à la place du corps qui les fait ressembler à des donuts vivants ! Deux d’entre eux provoquent le ratage de la Fête de la Fleur et sont bannis de leur île. Avant de partir, ils sont absorbés par une fleur magique, qui les transporte dans le futur, à Shangaï. Sur place, ils constatent que leur espèce a disparu au moment de leur départ, deux siècles auparavant... David Silverman, coréalisateur de Monstres & Cie et des Simpson, le film, s’est bien assagi.

Christophe Narbonne
affiche Méandre
2
Méandre

Après plusieurs années passées aux États-Unis comme assistant réalisateur sur Inglourious Basterds, Red 2 ou Sherlock Holmes : Jeu d’ombres, le Français Mathieu Turi sortait en 2018 son premier long, Hostile, film post-apo qui a eu son heure de gloire en festivals. Il revient avec Médandre, l’histoire d’une jeune femme (Gaia Weiss, notamment vue dans la série La Révolution) qui se réveille dans une sorte de tube bourré de pièges mortels.

François Léger
affiche voyagers
1
Voyagers

Alors que l’humanité se fait à l’idée que son avenir n’est plus sur Terre, trente gamins sont envoyés coloniser une lointaine planète. Élevés en huis clos dans un labo coupé du monde puis dans le vaisseau, ils finissent par découvrir qu’on leur donne une drogue qui les rend calmes comme des vaches hindoues.

François Léger
Mandibules affiche
1
Mandibules

Les pitchs des films de Quentin Dupieux ont l’habitude d’être diablement efficaces et développés de façon resserrée. Mandibules n’échappe pas à la règle. 77 minutes, pour l’histoire de deux amis bas de plafond qui, après avoir trouvé une mouche géante dans le coffre d’une voiture qu’ils ont volée, se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent. Mais la déception est à la hauteur de l’attente. Certes Mandibules est rempli de trouvailles à l’absurdité réjouissante.

Thierry Chèze
30 jours max
1
30 jours max

Babysitting 1 et 2, Alibi.com et Epouse- moi mon pote ont fait des cartons et le trio Philippe Lacheau- Tarek Boudali- Julien Arruti règne en maître sur le box- office de le comédie française. Que faire alors d’un tel pouvoir ? Renverser la table, s’aventurer dans des registres de comédie différents ? Hélas, de film en film, le parti pris choisi est pile l’inverse. Surtout ne prendre aucun risque. Et rester dans ses clous.

Thierry Chèze
AFFICHE
2
Falling

Un vieil homme amer et acariâtre (Lance Henriksen) vient séjourner chez son fils (Viggo Mortensen), en Californie. Le rejeton représente tout ce que le paternel déteste : il est gay, démocrate, marié à un homme d’origine asiatique, père d’une petite fille adoptée, heureux membre d’une famille moderne et tolérante… Le vieillard va alors passer ses journées à insulter sa progéniture, à l’agonir de remarques racistes ou homophobes. La réaction du fils ?

Frédéric Foubert
Affiche - Sous les étoiles de Paris
2
SOUS LES ÉTOILES DE PARIS

Six ans après avoir traité des sans-abri dans son documentaire Au bord du monde, Claus Drexel renoue avec le sujet en passant par le prisme toujours casse-gueule du conte, qui pousse souvent à charger un peu trop la barque. Comme c’est le cas ici avec la rencontre entre deux solitudes – une SDF qui vit depuis des années sous un pont parisien, et un migrant de 8 ans perdu et séparé de sa mère sur le point d’être expulsée.

Thierry Chèze
Une vie secrète affiche
3
UNE VIE SECRÈTE

Après le décevant Lettres à Franco d’Alejandro Amenábar et l’épatant Josep d’Aurel, un trio de cinéastes espagnols raconte l’histoire singulière d’un partisan républicain qui, pour échapper aux troupes franquistes, décide de se cacher chez lui avec sa femme. Une maison qui va devenir sa prison pendant des décennies, car la peur l’empêchera de mettre un pied dehors tant qu’un voisin pourrait le dénoncer.

Thierry Chèze